Le héros en action : vos missions et résultats

Vos missions vont constituer le corps de votre expérience professionnelle. Grâce à elles, vous allez illustrer vos compétences et vos qualités avec des exemples concrets et chiffrés. 

Le recruteur va ainsi vous visualiser en train de travailler et il pourra beaucoup plus facilement se projeter avec vous. Ça sera même la base principale de son évaluation. Il est donc primordial d'apprendre à rédiger cette partie, c'est celle qui aura le plus grand impact sur vos chances d'être pris en entretien.

Attention, cependant, pour qu'une mission soit bien comprise, elle doit comporter trois éléments : un point de départ, une description des vos actions, et surtout des résultats.

Trois questions à se poser

Pour apprendre à formuler une mission, un exercice intermédiaire peut être très utile. Nous vous recommandons d'imaginer une mission que vous avez effectué par le passé, de prendre une une feuille de papier (ou bien ouvrez un document word) et de répondre à ces trois questions :

  • Quel était le contexte de départ, les difficultés, et l'objectif ?
  • Qu’avez-vous mis en oeuvre pour passer de la situation initiale à la situation désirée ? Autrement dit, qu’avez-vous fait pour surmonter les difficultés et atteindre l'objectif ?
  • Quelle est la situation finale, et quels en sont les résultats ? Autrement dit, quelles sont TOUTES les conséquences positives pour vous, le projet, l’entreprise, les équipes, les clients, etc. ?

Prenez le temps de bien développer vos réponses (il s'agit d'un exercice, pas de la formulation finale, vous avez donc tout l'espace que vous souhaitez !)

Exemple pour une responsable RH :

Point de départ Contexte de recrutement pénurique (beaucoup d'offres d'emploi, peu de candidats). Equipes en sous-effectif (conséquence : surcharges, retard client, burn-outs). La concurrence nous piquait des salariés. Objectif : fidéliser les salariés existants.
Actions Revalorisation de la politique salariale sans surcoût pour l'entreprise (les augmentations de salaire on été amortie par la baisse des coûts de recrutement). Organisation de discussions avec les équipes. Politique de formation intensive. Changement des conditions de travail (aménagement bureaux, horaires aménagés, flexibilité sur les prises de congés)
Résultats Baisse du turnover de 20% en deux ans. Baisse des besoins en recrutements. Moins d'équipe en sous-effectif.

Synthèse

Une fois que vous aurez répondu à ces questions, il vous restera encore à assembler ces différents éléments de la manière la plus efficace possible. Attention, vous ne pourrez pas tout dire, alors choisissez les éléments les plus valorisants ou les plus pertinents pour le poste ou l'entreprise que vous visez.

Voici quelques exemples de formulation (au final, une seule formulation sera choisie sur le CV en fonction de la place disponible et des arguments que l'on souhaite mettre en avant).

  • Fidélisation salariés dans un contexte de recrutement pénurique : baisse de -20% du turnover en 2 ans grâce à un dialogue social et une nouvelle politique salariale. Conséquence : moins d'équipes en sous-effectif et meilleure satisfaction client.
  • Fidélisation salariés : baisse de -20% du turnover en 2 ans et baisse du nombre d'équipe en sous-effectifs.
  • Baisse de -20% du turnover grâce à une revalorisations de la politique salariale (sans surcout pour l'entreprise) et la mise en place de plans de formation. 
  • Revalorisation de la politique salariale et +30% de formation des équipes sans aucun surcoût pour l'entreprise. Résultat : baisse du turnover de 20%.

Nous vous recommandons de commencer soit par l'objectif de la mission ("Fidélisation salariés"), soit par un résultat ("Baisse de -20% du turnover") — c'est à dire les contenus qui intéresseront le plus votre lecteur. Etant donné que les recruteurs scannent un CV plus qu'ils ne le lisent, si vous commencez par un contenu qui les intéresse, ils auront plus de chance d'être accroché.

Et s’il n’y a pas eu de changement ?

Les résultats sont souvent plus faciles à trouver quand votre action a entraîné un changement dans l’activité de l’entreprise (par exemple une augmentation ou une baisse des délais, du chiffre d’affaire, de la fréquentation, comme on l'a vu plus haut). 

Mais comment faire s’il n’y a pas eu de changement, si vous avez tout simplement "fait votre boulot" ?

Dans ce cas là, vous pouvez essayer de voir les choses de la manière suivante : vous aviez un certain standard de qualité à maintenir. L’avez-vous maintenu ? Si oui, alors vous avez un résultat à mettre en avant.

➡️ Lire la suite : Un petit mot sur les chiffres

Cela a répondu à votre question ? Merci pour votre retour ! Il y a eu un problème à la soumission de votre retour